Steve Giasson

Travaux

sans titre (cinq rubis)

 - sans titre (cinq rubis)

Steve Giasson

sans titre (cinq rubis)

2019

cinq rubis « sang de pigeon » non-montés de .01 CT (apparemment) dissimulés au long d’un parcours donné


En 2016, l’artiste conceptuel Steve Giasson cacha (semble-t-il) un véritable diamant non-monté de .01 CT dans l’espace de monstration du centre d’artistes Diagonale.

sans titre (cinq rubis) s’inscrit à la suite de cette œuvre. Mais ce sont, cette fois, cinq rubis « sang de pigeon » non-montés de .01 CT que l’artiste a (apparemment) dissimulés au long d’un parcours donné : soit celui d’Art Souterrain 2019.

Cette œuvre – tout spécialement conçue pour le festival – soulève différentes questions :

  • Steve Giasson a-t-il véritablement caché ces pierres précieuses dans le labyrinthe de la ville souterraine montréalaise, au risque qu’elles soient volées ou perdues définitivement ?
  • Si tel est le cas, sont-elles à portée de main ou sont-elles inatteignables ?
  • Sont-elles planquées ensembles ou en plusieurs endroits différents ?
  • Par-delà le festival, demeureront-elles à jamais camouflées dans le Montréal souterrain ?
  • Et si, d’aventure, quelqu’un.e découvrait ces rubis, cette personne gardera-elle le secret ou s’empressera-t-elle d’exhiber sa trouvaille ?
  • À moins que tout cela ne soit qu’une rumeur ?
  • Cette œuvre invisible existe-t-elle vraiment ou n’est-elle qu’un concept, une idée (se voulant, sans doute, aussi cristalline, qu’insaisissable) ?

De fait, en raison du secret qui l’entoure, sans titre (cinq rubis) évoque inévitablement les cohortes d'explorateurs partant pour des expéditions dans les zones les plus reculées du globe, en quête d’or et de joyaux ou les fouilles d'épaves qui font encore parfois les manchettes. Par-delà, elle rappelle aussi les livres et les films d’aventures qui nous ont fait rêver, enfants. Mais elle redit également, en contrepartie, un monde plus obscur : celui des mines et des gardes armés, du mensonge, des vols, des faussaires, de la piraterie...

À ce titre, cette œuvre conceptuelle se situe quelque part entre la micro-intervention et le conte. Et elle peut notamment être interprétée comme une métaphore de ce que recherche, au fond, tout amateur.trice d’art : un trésor.

Exposition : Art Souterrain 2019, 2-24 mars 2019, Montréal.